fermer
Tu aimes ce site ?
Fais le nous savoir en le partageant sur facebook et sur twitter.

Abonne toi à la Newsletter
_

Chanter la pomme

Se faire chanter la pomme
La pomme a toujours été le symbole de la tentation, du désir et de la séduction.
 
Ainsi, «chanter la pomme» est une particularité linguistique bien québécoise qui désigne un comportement séducteur.
 
Il s’agit donc de «faire la cour» à une prétendante, de manière romantique et attentionnée.

Cette expression québécoise trouve plusieurs origines :

- Une première explication fait une référence directe à la Bible. Le Québec étant traditionnellement une région où la religion chrétienne était très importante. "Chanter la pomme" évoquerait donc l'attitude qu'Adam a pu avoir avec Eve dans le jardin d'Éden : c'est à dire séduire une prétendante dans le but de profiter des plaisirs charnels, plaisirs symbolisés par la pomme (le fruit interdit).

- Mais une deuxième théorie existe, et fait référence à la culturelle québécoise. Le folklore québécois est souvent associé à la musique, et beaucoup de fêtes traditionnelles québécoises sont orientées autour de la danse. Selon la danse que l'on pratiquait, il existait une douzaine de façons différentes de se tenir la main entre cavaliers et cavalières, pouvant évoquer différents sens. L'une des pratique consistait à toucher la paume de la main de sa partenaire de manière sensuelle. Cette pratique permettait aux deux partenaires de danse d'exprimer leur désirs l'un envers l'autre. Avec le temps, le mot paume se serait transformée en pomme pour donner l'expression "Chanter la pomme".